mardi 27 juin 2017

On est surveillé partout et en tout temps, et arrivé trop tard

Vous voulez quitter la ville fuir le monde moderne, et aller en forêt pour profiter de la tranquillité et du bien être ?
Ben désolé pour vous, vous n’êtes plus seul en forêt !
Vous êtes tout aussi surveillé qu’en ville, des caméras envoient automatiquement une photo de votre présence, par MMS / Email aux propriétaires de celles-ci !

On peut se révolter à juste titre contre cette nouvelle pratique à nous surveiller !
MAIS,  malheureusement si on creuse un peu le sujet, on ne peut qu’approuver cette pratique.
En effet, un ou quelques individus s’amusent (si on peut appeler cela s’amuser) à détériorer les installations d’agrainages, la plus part sont munis de batteries et de minuteur onéreux pour faire fonctionner ceux-ci, faire tomber les miradors, sans parler du sciage des échelons des échelles des miradors, avec l’intention de blesser gravement le chasseur en sciant discrètement l’échelon du haut, afin qu’il cède avec le poids du chasseur.
Ces individus se revendiquent anti-chasse, on peut ne pas approuver la chasse, mais de là à aller l’extrême et commettre un meurtre, je ne pense pas que ce soit la bonne solution.
Le revers de la médaille, c’est que grâce à l’intervention de ces anti-chasses, les chasseurs ne sont plus obligés de passer des heures ou de changer de mirador, pour trouver le gibier qu’ils veulent tirer, il suffit d’attendre à la maison sur le canapé, l’envoi des images et vidéos des animaux qui fréquentent la place d’agrainage, indiquant le nombre d’animaux, les heures d’arrivées et de départ, les habitudes des animaux.
Avec ces informations, les sorties aux miradors sont quasiment assurer de tirer une bête, merci les anti-chasses d’avoir accéléré les progrès de la télésurveillance en forêt !
Quelques images pour changer de sujet
Un couché du soleil

Sangliers


Un ballon ?


Champignon

Ça passe très près

Cerf


Trop tard pour cette belle mue, quelques années au sol et l’appétit des sangliers et des rongeurs, n’ont guère épargné cette mue.  

mardi 13 juin 2017